Comment faire une (bonne) rédaction ?

Reading time: 4min

“Faire une rédaction ? C’est facile, on apprend ça à l’école !” Même si vous avez une formation littéraire et que vous pensez avoir une jolie plume, ce n’est parfois pas suffisant. En fait, bien écrire est plus technique que ça n’en a l’air ! Aujourd’hui la rédaction web est un métier à part entière. On n’écrit pas de la même façon un article de blog optimisé SEO qu’un post pour les réseaux sociaux. Améliorez vos compétences et découvrez toutes nos astuces pour faire une bonne rédaction ✍️

fil de couture rouge avec ciseaux et mètre
01
 

Comment faire une bonne rédaction ? Les étapes préliminaires

Écrire est à la portée de tout le monde, mais rares sont ceux qui savent comment rédiger de bons articles de blog ou du contenu marketing attractif. Même en ayant rédigé des tas de dissert’ à la fac, la rédaction web est un exercice bien différent.

Voici comment faire.

Structurer ses idées

Tout d’abord, il est essentiel d’avoir un esprit de synthèse et de structurer ses idées pour transmettre votre message. Il est conseillé d’organiser ses idées par paragraphes pour que votre contenu soit clair et direct.

Lors de l’écriture d’un article SEO, on utilise des balises HTML qui permettent de structurer le texte :

  • Balise Title : c’est le titre qui apparaît sur la page des résultats de recherche sur Google (la SERP) ;
  • Balise H1 : c’est le titre qui apparaît tout en haut de votre page ;
  • Balise H2 : titre de second niveau ;
  • Balise H3 : titre de troisième niveau, etc.

Cette méthode utilisée pour le référencement naturel peut vous être bien utile lors de la hiérarchisation de vos idées.

S’adresser à la bonne cible

Lorsque l’on se lance dans la rédaction de n’importe quel contenu, la première phase à suivre est de déterminer sa cible. À qui vous adressez-vous ? C’est ce que l’on appelle le personae : une représentation fictive de votre lecteur idéal ou votre client. En fonction de votre stratégie éditoriale, il vous convient d’étudier les caractéristiques de vos personas :

  • caractéristiques démographiques (âge, lieu de vie, etc.)
  • domaine d’activité ;
  • poste et salaire ;
  • centres d’intérêt et ambitions.

Cette étude permet de déterminer les attentes de vos lecteurs et d’adapter votre contenu éditorial en fonction de votre cible.

Vendre grâce au pouvoir des mots

La rédaction n’est pas uniquement employée à des fins informationnelles ; elle sert aussi à vendre. Eh oui ! Les rédacteurs webs sont de bons marketeurs qui savent comment manier le copywriting à leur avantage (ou plutôt dans l’intérêt de leurs clients). Dans ce sens, une bonne rédaction inclut par exemple des call-to-action (CTA) tels que des boutons ou des pop-ups.

Un bon rédacteur SEO est capable, en très peu de termes, de convaincre un visiteur de remplir un formulaire ou de télécharger un livre blanc.

02
 

Guide pour faire une bonne rédaction SEO, étape par étape

Vous voulez écrire un article de blog et ne savez pas par où commencer ? Voici un guide détaillé, étape par étape, pour faire une bonne rédaction SEO. C’est parti !

Comprendre l’intention de recherche

Une fois que vous avez défini votre personae, il est plus facile d’imaginer son intention de recherche. L’intention de recherche d’un internaute, c’est son objectif lorsqu’il tape une requête sur la barre du navigateur : veut-il une info, acheter quelque chose ? En fonction, vous pouvez choisir la requête cible qui répond le mieux à son besoin :

  • de courte traîne elle génère plus de trafic ;
  • de longue traîne elle s’adresse à une audience plus qualifiée.

Chercher les bons mots clés

Cette étape est indispensable pour le bon référencement de votre publication. En effet, le mot clé est l’expression que va taper l’internaute dans la barre du navigateur. Pour que votre article soit lu, il faut qu’il soit stratégique. Vous pouvez chercher des mots clés à la mano en explorant les résultats de la SERP ou bien utiliser des outils pour vous faire gagner du temps.

Parmi nos favoris : Semrush, une plateforme complète qui vous suggère une panoplie de requêtes en lien avec votre activité. 

capture d'écran semrush

Comment créer un plan ?

Avant de penser à rédiger, il faut d’abord construire le plan de son article. Pour être sûrs de répondre à l’intention de recherche, il est conseillé de jeter un œil à ce qu’ont écrit vos concurrents. Lisez plusieurs publications qui traitent du même sujet et relevez les éléments essentiels. Ensuite, créez votre propre plan en structurant votre texte avec les balises HTML. 

Bien sûr, pas de copier-coller 😉.

Choisir sous quel angle aborder son sujet

En fonction de votre stratégie éditoriale, vous déterminerez l’angle sous lequel vous traiterez le sujet et le ton que vous utiliserez (plutôt sérieux, friendly,…). Gardez à l’esprit que vous rédigez pour les lecteurs mais également pour Google. Il faudra donc faire plaisir au moteur de recherche, en faisant du maillage interne et en ajoutant des backlinks quand cela est possible.

Des doutes sur ces terminologies ? Découvrez notre lexique SEO !

Faire des recherches 

Au moment de faire vos investigations, il est conseillé de se limiter à trois ou quatre sources pour optimiser votre temps de travail. En revanche, souvenez-vous de toujours vous baser sur des sources fiables : des institutions publiques, des organisations ou associations, des médias spécialisés, etc.

Calibrer le nombre de mots

Avant de commencer à rédiger, il est bon de savoir quel sera le calibre de notre texte. Là aussi, cela se décide en fonction de la concurrence ! En effet, vous adapterez le nombre de mots en fonction des résultats concurrents, qui sont positionnés sur le même mot clé.

Notre recommandation : privilégiez la qualité à la quantité. Si les concurrents ont écrit 500 mots sur un terme clé, c’est que c’est le calibre suffisant pour répondre à l’intention de recherche. Dans ce cas, rien ne sert d’en rédiger 2000.

Rédiger : écrire un contenu de qualité

L’heure est venue de passer à la rédaction. Il est très important de travailler votre contenu pour proposer un texte de qualité. Face à plusieurs publications qui traitent du même sujet, l’internaute sera séduit par un écrit qui se démarque et apporte une véritable expertise. De plus, privilégier la qualité de votre contenu vous aidera à mieux vous positionner.

Vérifier son article avant de le publier

Minute papillon ! Une fois votre texte rédigé, ne vous précipitez pas sur WordPress pour le publier ! D’abord, veillez à la lisibilité de votre message en multipliant les relectures et les corrections.

Ensuite, si vous souhaitez qu’un article soit bien référencé, il faut s’assurer d’avoir placé suffisamment de fois le mot clé principal ou secondaire. Pour cela, utilisez un outil comme Yourtextguru qui vous indiquera le score SEO de votre rédaction et les optimisations à faire au vu des articles concurrents.

Psst ! Pour plus de conseils, abonne-toi à la newsletter aurorae  💌

Vous cherchez les mots pour ranker sur Google ? 

aurorae vous aide à adopter les bonnes pratiques SEO !

03
 

Nos astuces pour faire une bonne rédaction 

Faut-il vouvoyer son lecteur ou au contraire le tutoyer ? Combien de phrases doit faire l’introduction ? Découvrez le top des choses à faire et à ne pas faire en rédaction web ! 

Ce que vous ne devez PAS faire

  • Évitez les envolées lyriques

Un texte bien écrit est toujours plus agréable à lire qu’un torchon. Toutefois, inutile de chercher à tout prix à créer des tournures de phrases sophistiquées ou des constructions littéraires complexes. Surtout, si c’est au détriment du message à faire passer. Il est préférable d’éviter les phrases trop longues, pour ne pas perdre le lecteur et d’aller droit au but.

  • Ne filez pas trop loin les métaphores

Une petite blague ne fait de mal à personne. Mais attention : si votre article contient plus de jeux de mots et de métaphores filées que d’informations à valeur ajoutée, le lecteur risque de se lasser. Par ailleurs, on n’a pas tous le même sens de l’humour 🤷.

  • Ne rédigez pas de grands “blocs” de texte sans espaces

Écriresansespaces,cen’estpaslisible. Rédiger sans aérer votre texte, c’est à éviter à tout prix. Créez des espaces entre vos différentes idées en structurant vos paragraphes à l’aide des balises HTML.

Vous pouvez aussi sauter des lignes au sein d’une même sous-partie.

  • Bannissez les erreurs de langage

Il est primordial de soigner votre orthographe et votre conjugaison : après tout, votre métier consiste à maîtriser la langue de Molière sur le bout des doigts !

Par ailleurs, pensez à éviter les tics de langage qui s’invitent parfois dans la rédaction… “Tu vois”, “voilà”, “du coup”, “hein”, “bref”, etc. font partie des expressions à proscrire.

Cependant, tout dépend de votre ligne éditoriale. Si vous employez un ton plutôt friendly dans vos rédactions, il n’y aura pas d’inconvénients à écrire “voilà” ou à placer un émoji en fin de phrase 😉.

Ce que vous devez faire

  • Allez droit au but

Privilégiez les phrases courtes et simples : sujet, verbe, complément. Il est conseillé d’écrire une idée par phrase et un thème par paragraphe. Des phrases courtes rythment le texte et facilitent la lecture.

  • Utilisez le bon vocabulaire

Faites d’abord un brainstorming pour noter le champ lexical autour de votre mot clé, puis utilisez ce vocabulaire à bon escient. N’abusez pas du jargon pour ne pas perdre le lecteur. Veillez tout de même à employer quelques termes techniques pour montrer votre expertise.

  • Suivez votre ligne éditoriale

Fiez-vous à votre ligne éditoriale pour savoir comment écrire, quel ton employer, etc. Acceptez-vous les anglicismes ? Utilisez-vous des émojis ? Toutes ces questions sont à vous poser pour définir votre charte éditoriale. À chacun son style !

Besoin d’aide pour faire une bonne rédaction ?

Claire Garces – Rédactrice web

Titulaire d’un double master, Claire s’est spécialisée dans les études interculturelles franco-espagnoles. Après avoir mis ses compétences au service d’une agence de communication dans le secteur touristique, elle prête aujourd’hui sa plume à aurorae en tant que rédactrice web & SEO.

Découvrir plus d’articles

Tout savoir sur la tendance User Generated Content (UGC)

Tout savoir sur la tendance User Generated Content (UGC)

L'UGC, qu'est-ce que c'est ? Vous ne vous en doutez peut-être pas, mais vous connaissez déjà très bien l’UGC, et peut-être même avez-vous déjà participé à cette tendance. Le User Generated Content se traduit en français par “Contenu Généré par l’Utilisateur”. Comme...

read more
Comment utiliser Pinterest pour booster votre SEO ?

Comment utiliser Pinterest pour booster votre SEO ?

Pinterest : comment faire du SEO sur ce réseau ? Vous cherchez comment tirer parti des réseaux sociaux pour améliorer votre référencement naturel ? Pinterest est plus qu’un simple réseau social où l’on partage des photos. Avec plus de 470 millions de personnes actives...

read more
Quelle est la différence entre Twitter VS Threads ?

Quelle est la différence entre Twitter VS Threads ?

Notre expérience avec Threads Jeudi 14 décembre 2023, Threads ouvrait officiellement ses portes en France. Une première vague d’internautes avait réussi à se créer un compte cet été à l’aide d’un VPN. Mais le vrai lancement a eu lieu la semaine dernière. Et il a...

read more