Top des bonnes pratiques SEO pour mieux ranker sur Google

Reading time: 5min

Se lancer dans le SEO, c’est un peu comme essayer d’affronter un dragon avec une fourchette. Si vous n’êtes pas bien armé, ni préparé, vous risquez de vous (faire) brûler les ailes. Devant l’ampleur de la tâche, nombreux sont ceux qui ont baissé les armes face à Google, le redoutable. Heureusement, aurorae est là pour vous aider à combattre la SERP. Voici le top des bonnes pratiques pour mettre le feu à son référencement !

fil de couture rouge avec ciseaux et mètre
01
 

Bonnes pratique SEO n°1 : la stratégie SEO

Ce n’est pas nous qui le disons mais Sun Tzu, le philosophe chinois qui a écrit “L’art de la guerre” 600 ans avant J-C : sans stratégie, pas de victoire. Découvrez nos bonnes pratiques SEO !

Etude de la concurrence

“Si vous connaissez l’ennemi et si vous vous connaissez vous-même, vous n’avez pas à craindre les résultats d’une centaine de batailles.”

Sun Tzu

L'art de la guerre

La première étape d’une stratégie qui fait mouche, c’est de connaître son ennemi. Dans notre cas, vos concurrents. Se mettre à la place de son concurrent, comprendre ses intentions, anticiper ses actions et s’inspirer de ses meilleures techniques de combat. En voilà une bonne idée, mais comment ça se traduit en termes SEO ? Avec l’outil Semrush, vous pouvez épier discrètement vos concurrents. 🕵️

Regardez leur trafic organique

Est-il en croissance, ou au contraire en berne ? Concentrez-vous sur les concurrents qui ont le plus de visites sur le site, c’est un signe qu’ils sont bons en SEO. Toutefois, ne faites pas comme David et Goliath, choisissez un adversaire à votre taille. Essayer de concurrencer Amazon si vous faites du e-commerce, c’est un coup d’épée dans l’eau ! ⚔️

Identifiez les sources de leur trafic

Direct, referral, recherche… les concurrents qui ont un trafic “direct” élevé bénéficient d’une notoriété puisque les consommateurs tapent directement le nom de la marque dans la barre de recherche. Une belle courbe en “referral” est synonyme de stratégie netlinking solide (on en reparle plus tard), et le trafic “recherche” témoigne d’une maîtrise en référencement naturel.

Inspirez-vous de leur stratégie de mot-clé

Quels sont les mot-clé qui se positionnent le mieux sur la SERP ? S’ils sont pertinents pour votre activité, reprenez-les à votre compte ! On continue avec les bonnes pratiques SEO.

Vous souhaitez nous parler de votre projet de SEO ?

Le choix des bons mots-clé

Voici donc une méthode pour bien choisir ses mots-clés : s’inspirer de ceux de vos concurrents. Toutefois, il en existe d’autres. Commençons par le commencement !

Mettez-vous à la place de vos personae

Quels mots clés vont-ils taper dans la barre de recherche ? Si vous travaillez dans l’énergie, il ya des chances que beaucoup d’internautes recherchent : “comment réduire sa consommation d’énergie ?” ou “fournisseur énergie moins cher”. C’est ce qu’on appelle l’intention de recherche 🔍. Celle-ci peut être : 

  • informationnelle (ex 1) ;
  • navigationnelle ;
  • transactionnelle (ex 2).

On peut connaître l’intention de recherche de la requête cible grâce à des outils comme Semrush ou Ahref. Une fois que vous avez identifié cette “disposition mentale” de l’internaute, il faut y répondre par du contenu adapté.

Par exemple, pour le mot-clé “fournisseur énergie moins cher”, inutile d’expliquer le rôle d’un fournisseur d’énergie. L’internaute souhaite passer à l’achat, il n’a pas de temps à perdre pour une définition.

Hiérarchisez vos mots-clé

Après avoir brainstormé et fait une liste des requêtes que peuvent utiliser vos clients, regroupez-les par thème. Par exemple : thème 1 : les écogestes ; thème 2 : les économies d’énergie. Cela permet de créer des cocons sémantiques logiques pour l’utilisateur (UX). Il ne vous reste plus qu’à décliner ces thèmes en sous thèmes.

Par exemple : dans la catégorie “écogestes”, vous pouvez avoir un article SEO “top des astuces écolos en hiver”. Dans la catégorie “économies d’énergie”, vous pouvez créer un contenu de type “réduire facture de gaz”.

structure cocon sémantique

Regardez le volume de recherche (VDR) mensuel

S’il est trop faible, il ne générera pas suffisamment de trafic pour votre site. Par exemple, un mot clé longue traîne comme “quels sont les meilleurs fournisseurs en électricité verte en france” n’est pas forcément pertinent car peu recherché (faible volume). Au contraire, “fournisseur d’énergie” a un volume de recherche très élevé.

Problème : il y’a des chances que vos concurrents se positionnent aussi dessus, ce qui limite vos chances de ranker, surtout si vous débutez. A vous de trouver le bon équilibre parmi les bonnes pratiques donc ! 

02
 

Bonnes pratiques SEO n°2 : créer le contenu

Vous avez gagné une bataille, mais pas la guerre 🪖. Le plus dur reste à faire. Focus sur les bonnes pratiques pour votre contenu !

Rédiger un article de blog ou une landing page : bonne pratique SEO de base

Un bon contenu, c’est un une idée ou un mot-clé par page ou article de blog. Bien sûr, votre texte doit contenir des mots clés associés ou secondaires, mais essayez de graviter autour du mot-clé de base. Sinon, vous risquez de perdre Google et vos lecteurs.

En parlant de blog, si vous vous demandez pourquoi créer un blog, on vous explique tout ici !

Le nombre de mots

Ensuite, un contenu qui rank, c’est un texte généralement long. Moins de 600 mots, c’est plutôt réservé aux brèves des médias. Enfin, tout dépend de la concurrence, encore une fois ! Si sur la SERP, vos principaux concurrents ont écrit 800 mots, alors pas besoin d’écrire une tartine de 3000 mots. Avec 1000 mots, vous devriez les surpasser allègrement (à condition de proposer quelque chose de qualitatif, c’est votre rôle de rédacteur SEO qui est en jeu).

La structure

Troisièmement, la clé d’un bon article, c’est la lisibilité. Auriez-vous envie de lire un bloc de texte écrit en pattes de mouche ? 🪰 Non. Alors, respectez cette structure SEO à l’aide des balises. Vos clients (et Google) vous remercieront : 

  • Balise Title : le titre qui apparaîtra sur la SERP (doit différer du H1) ;
  • Balise H1 : le titre de votre article, sur votre site web ;
  • Balise Metadescription : une courte description du contenu de l’article ;
  • Introduction : une intro punchy qui donne envie de scroller ;
  • Balise H2 : des titres de second niveau pour organiser ses idées ; 
  • Balise H3 : des titres de troisième niveau pour donner de la profondeur ;
  • conclusion : optionnel ;
  • FAQ : les questions les plus posées autour de la requête.

Entre-temps, pensez à glisser un call-to-action. Après tout, le but c’est de convertir non ?

🖐️ Psst ! En parlant de CTA… n’hésitez pas à télécharger notre modèle d’article de blog qui s’affiche en pop-up sur notre page d’accueil !

Le maillage interne

Mais revenons à notre SEO : avez-vous pensé au maillage interne et externe (les url) dans votre article ? Plus vous mettez de liens pointant vers une page de votre site, plus elle reçoit du jus SEO 🥤 et prend de l’importance auprès de Google. 

Bon à savoir : les liens placés en haut d’un contenu sont ceux qui reçoivent le plus de jus SEO.

On termine la production de contenu SEO par l’ajout d’images au bon format de son CMS, avec le renseignement de l’attribut “texte alternatif” et c’est tout bon !

Optimisation on-page

Vous avez cliqué sur le bouton “publier” et votre article est en ligne. Vous pensiez en avoir fini avec lui ? Que nenni ! Vous devez maintenant suivre le référencement naturel de votre bébé. Avec Semrush, il est par exemple possible de voir si votre article grimpe ou descend du classement des résultats de recherche. Si c’est la chute libre 🪂, alors il est peut-être temps de l’optimiser. Pour cela, quelques pistes : 

  • ajoutez des mots-clés
  • rallongez votre texte ;
  • créer des infographies ou ajoutez des images ; 
  • optimisez vos balises.

Stratégie netlinling : une bonne pratique chronophage

Enfin, une des bonnes pratiques SEO consiste à obtenir des backlinks, c’est-à-dire des liens de sites externes qui pointent vers une page de votre site web. Plus des sites en lien avec votre thématique intègrent des liens vers vos pages dans leurs contenus, plus votre score d’autorité auprès de Google augmente.

En effet, le moteur de recherche considère que vous êtes une source de référence si vous êtes cité régulièrement et vous fait ainsi remonter dans les résultats. Pour obtenir ces précieux backlink, adressez-vous à de petits sites qui accepteront que vous rédigiez un article pour eux, et que vous y placiez un lien vers vos pages !

    définition netlinking
    03
     

    Bonnes pratiques SEO n°3 : le pilier technique

    La victoire est proche ! Mais ne baissez pas encore votre garde . Voici venir le duel final des bonnes pratiques avec la technique : l’audit du site.

    Quel est l’état de santé de votre site ? Un site web trop lent ou truffé d’erreurs sera difficilement mis en avant par les moteurs de recherche. Eh oui, ces derniers souhaitent proposer la meilleure expérience à leurs visiteurs. Si vous leur faites perdre leur temps, vous en faites aussi perdre à Google ou Bing qui vous pénalisent en retour.

    Voici les principaux éléments techniques à checker pour optimiser l’UX

    • liens cassés : ce sont ceux qui dirigent tout droit vers les affreuses pages 404… créez une redirection 301 vers une nouvelle page ;
    • pages zombis : visitées par personne, elles sont laissées à l’abandon… autant les supprimer non ?
    • liens toxiques : des sites malveillants font pointer des liens vers votre site et Google vous prend pour un voyou… désavouez ces backlinks ; 
    • contenu dupliqué : vous avez fait du copier-coller sur deux articles et Google perd confiance en vous… enrichissez l’un des contenus à travers la rédaction web pour le rendre unique.
    • vitesse de chargement de la page : si votre site web mouline, vérifiez que son ratio code/html ne soit pas trop élevé et tentez d’alléger en compressant des images.

    Haaaaallelujah ! 🎉 Vous avez vaincu le monstre de la SERP. Enfin presque. Il existe des dizaines et des dizaines de bonnes pratiques SEO. Si vous n’avez pas le temps de vous en occuper, ou que ces perspectives vous effraient, confiez votre projet à aurorae. Nous vous accompagnons dans le déploiement de votre stratégie de référencement !

    04
     

    Vos questions

    A quoi sert le SEO ?

    La Search Engine Optimization est une pratique marketing qui consiste à améliorer le positionnement d’un site web dans les pages de résultats des moteurs de recherche comme Google. Un site internet positionné dans les premiers résultats de la SERP capte un trafic organique important, ce qui augmente ses chances de faire des conversions, et donc des ventes.

    Quelle différence entre le SEO et le SEA ? 

    Le SEA est le sigle pour Search Engine Advertiser. Il s’agit d’une pratique marketing qui consiste à produire des annonces publicitaires visibles en haut des pages de résultats des moteurs de recherche. Le SEO et le SEA ont pour objectif commun d’attirer des visiteurs sur un site web. La différence ? En SEA, on paie des frais de publicité, alors qu’en SEO, le trafic est organique, c’est à dire naturel

    Comment être premier sur Google ? 

    Il existe trois piliers à respecter pour améliorer son référencement : produire du contenu de qualité, qui réponde aux besoins des internautes et ce, régulièrement ; avoir un site web rapide, user friendly et optimisé SEO ; prouver sa crédibilité aux yeux de Google et des internautes grâce aux backlinks et à sa popularité sur le net.

    Besoin d’une agence pour améliorer vos pratiques SEO ?

    aurorae est à votre écoute !

    Sarah Nedjar - Content Manager

    Ex-khagneuse, Sarah confirme son amour pour les mots avec l’obtention d’un diplôme de traductrice. Elle fait ses armes en tant que Content Manager trilingue au sein d’entreprises dans le secteur de l’énergie. Et rejoint aurorae en 2022 pour se spécialiser dans le SEO.

    Découvrir plus d’articles

    Tout savoir sur la tendance User Generated Content (UGC)

    Tout savoir sur la tendance User Generated Content (UGC)

    L'UGC, qu'est-ce que c'est ? Vous ne vous en doutez peut-être pas, mais vous connaissez déjà très bien l’UGC, et peut-être même avez-vous déjà participé à cette tendance. Le User Generated Content se traduit en français par “Contenu Généré par l’Utilisateur”. Comme...

    read more
    Comment utiliser Pinterest pour booster votre SEO ?

    Comment utiliser Pinterest pour booster votre SEO ?

    Pinterest : comment faire du SEO sur ce réseau ? Vous cherchez comment tirer parti des réseaux sociaux pour améliorer votre référencement naturel ? Pinterest est plus qu’un simple réseau social où l’on partage des photos. Avec plus de 470 millions de personnes actives...

    read more
    Quelle est la différence entre Twitter VS Threads ?

    Quelle est la différence entre Twitter VS Threads ?

    Notre expérience avec Threads Jeudi 14 décembre 2023, Threads ouvrait officiellement ses portes en France. Une première vague d’internautes avait réussi à se créer un compte cet été à l’aide d’un VPN. Mais le vrai lancement a eu lieu la semaine dernière. Et il a...

    read more