Qu’est-ce que le slow content et pourquoi l’adopter ?

Reading time: 3min

Dans ce vaste océan de contenu en ligne, se démarquer devient très compliqué. YouTube déborde de vidéos, WordPress héberge des millions d'articles de blog, et les réseaux sociaux attirent des milliards d'utilisateurs en quête d'informations et de divertissement. Cette course au contenu met une pression écrasante sur les épaules des rédacteurs et des marketeurs, les poussant à produire en quantité sur leur site, et souvent au détriment de la qualité. Face à ce constat, un concept est né : le slow content. Son objectif marketing ? Opposer la qualité à la quantité pour retenir l’attention et susciter l’engagement des internautes. 💪

fil de couture rouge avec ciseaux et mètre
01
 

Comprendre la tendance “slow content”

Le credo du slow content : produire moins, mais mieux. On vous explique : 

Le slow content, késako ?

Le “slow content” (en français : contenu lent) mise sur la qualité du contenu plutôt que sur la quantité, en optant pour une fréquence de publication plus espacée. Concrètement, cela signifie prendre le temps de concocter du contenu réfléchi, d’écrire soigneusement, et de créer quelque chose de vraiment utile ou intéressant pour les lecteurs.

Mais le slow content, ce n’est pas que ça. C’est également l’opposé du snack content, ces micro-articles, visuels aguicheurs et vidéos balancés sur la toile dans un seul but : vous inciter à cliquer ou scroller toujours plus. Fake news, articles “putaclic”… Vous connaissez la chanson. 

Pourtant, faire un mixte des deux tendances peut s’avérer être une stratégie éditoriale gagnante. Pourquoi ? Vous êtes sûrement déjà tombé sur des extraits de vidéos, de reportages ou d’articles sur les réseaux sociaux, comportant un CTA et renvoyant vers le contenu complet. Bingo ! C’est l’essence même de l’union snack/slow content. Première étape : on hameçonne les lecteurs/viewers grâce au snack content. Deuxième étape : on les  redirige vers du slow content pour leur apporter une information qualitative et créer du lien plus durable et plus fort avec eux.

Les avantages du slow content

  • C’est bon pour votre référencement naturel (SEO)

Le slow content, c’est par nature du contenu SEO-friendly : plus long, plus travaillé, il répond à l’intention de recherche de l’internaute et améliore le temps moyen passé sur la page, un indicateur important pour les moteurs de recherche. C’est aussi l’occasion de gagner quelques places dans les pages de résultats et de laisser laisser une trace indélébile sur la toile, contrairement aux réseaux sociaux dont le caractère est éphémère.

  • C’est bon pour votre image de marque

L’image de marque, c’est l’ADN de votre entreprise. En optant pour la qualité plutôt que la quantité, vous envoyez un message fort à votre public : vous êtes sérieux, expert dans votre domaine, fiable et prêt à investir du temps et de l’effort pour offrir du meilleur contenu.

  • C’est bon pour votre business

Des internautes engagés et informéspeuvent être plus enclins à s’abonner à votre newsletter, contacter votre entreprise ou acheter un de vos produits. De plus, un public captivé est un public ambassadeur de votre marque, qui partage vos contenus avec d’autres. Cela se traduit généralement par une augmentation de la notoriété de votre entreprise, de la fidélité client, et in fine, de votre chiffre d’affaires.

Les internautes en demandent !

Nous avons mené notre petite enquête 🕵🏻‍♀️, et les chiffres parlent d’eux-mêmes : 

  • Les articles de plus de 2 250 à 2 500 mots génèrent plus de trafic. (Hubspot)
  • Les articles comptant plus de 2 500 mots sont ceux qui sont le plus partagés sur les réseaux sociaux. (Snap Agency)
  • Les vidéos mises en avant durent en moyenne 14 minutes et 50 secondes et les contenus publiés tendent à devenir de plus en plus longs. (SemRUSH)

Pas de précipitation cependant, cette tendance au slow content n’est pas une excuse pour noyer vos lecteurs sous un flot de mots inutiles. Même si les internautes semblent apprécier les contenus plus longs, la clé réside surtout dans l’engagement. Les articles ou vidéos doivent rester captivants pour le lecteur. Alors, pas de tartines inutiles, mais du contenu pertinent pour satisfaire votre audience ! 📊

Plutôt team Slow Content ou Snack Content ?

Confiez-votre projet éditorial à nos experts rédaction !

02
 

Nos astuces slow content

Découvrez nos tips pour créer du slow content performant.

infographie - 6 astuces pour créer du slow content

Quality first : la clé du slow content

La clé du slow content ? Miser sur la qualité à tous les niveaux. Commencez par la recherche de mots-clés pertinents pour cibler votre audience. Ensuite, rédigez des contenus à forte valeur ajoutée. Appuyez-vous sur des sources fiables pour étayer vos propos et bâtir votre crédibilité. Ici, la qualité est roi, et elle doit transpirer dans chaque ligne que vous rédigez.

Créez du contenu “digeste”

Soyons clairs, les paragraphes interminables sans sous-titres, sans gras ni puces, c’est un véritable repoussoir. Pour que votre slow content soit accueillant, espacez vos paragraphes, insérez des images, des citations, et des informations complémentaires qui éclairent votre lecteur. En bref, facilitez la lecture, et votre audience vous dira merci en restant captivée du début à la fin.

Adoptez le storytelling

Le slow content prend tout son sens lorsque vous racontez. Les faits et les données sont cruciaux, mais les histoires et les anecdotes font résonner votre message. Transformez vos informations en une histoire ou une série d’anecdotes qui font écho chez vos lecteurs. Cela rend votre message non seulement plus accessible, mais aussi plus mémorable.

Améliorez ou créez votre calendrier éditorial 

Comment réussir à garder un rythme régulier de publication d’articles longs ? Avant de vous retrouver face au syndrome de la page blanche, concevez un planning éditorial qui vous donnera toujours une longueur d’avance sur les prochains articles slow content à produire. Bien sûr, ces contenus doivent suivre la ligne éditoriale que vous aurez définie en amont, garante de la cohérence et de l’uniformité du message à transmettre.

 Optimisez vos anciens articles

💡 Le saviez vous ? Vos anciens articles ont du potentiel inexploité ! Alors jetez un coup d’œil à vos toutes premières pages de blog et mettez à jour vos contenus déjà existants, tant d’un point de vue sémantique  (en optimisant les champs lexicaux), qu’informationnel, en vérifiant les informations et en étoffant le contenu avec des données récentes et d’actualité.

Diffusez sur les réseaux sociaux

Pensez à partager et promouvoir vos contenus sur vos différents canaux de communication ! Aujourd’hui, Il ne suffit plus de juste publier un bon contenu, il faut aussi le faire connaître et l’entretenir. Réseaux sociaux, newsletters, mises à jour régulières… Les solutions ne manquent pas pour promouvoir vos efforts et vous assurer un bon positionnement en ligne.

03
 

Les différents formats

Les différents formats du slow content

Le slow content ce n’est pas seulement de longs textes. Il peut aussi s’agir de vidéos, podcasts, infographies ou encore e-book et/ou livres blancs gratuits. Pourquoi diversifier les formats ? L’objectif est de créer un contenu dont la pertinence et l’impact perdurent dans le temps, que ce soit par des images saisissantes ou des débats intéressants qui restent en tête. En bref, cette polyvalence offre une multitude de façons d’atteindre votre public et de l’impliquer de manière durable.

Les vidéos “long format” de nos youtubeurs préférés

    Connaissez-vous le point commun entre des créateurs YouTube tels que Sébastien Frit, Benjamin Brillaud de @NotaBene, et le compteur d’anecdotes Sofyan Boudouni de la chaîne @Sofyan ? La réponse est simple : ils ont tous adopté le slow content !  

    Ces créateurs ont fait le choix de placer la qualité au cœur de leur contenu, allant parfois jusqu’à proposer des vidéos ou des documentaires dépassant les 60 minutes. Ils ont saisi la demande de leur public : des internautes désireux de vidéos long format, presque comme LE rendez-vous détente en fin de journée, une tasse de thé à la main et confortablement installés sous un plaid 🍵

    Et ce n’est pas les seuls ! Ils sont une dizaine de Youtubeurs français à adopter cette tendance, et ça paie, puisqu’ils sont suivis par des millions de personnes ! 

    Le blog destiné aux aventuriers : tourdumondiste.com

      Vous êtes passionnés d’aventures et de voyages ? Alors, vous devez sûrement connaître le célèbre blog “TourduMondiste” – un parfait exemple de contenu “slow content”. Les deux globe-trotteurs, Sylvain et François, ont compris que la clé pour fidéliser leur public est de proposer une véritable valeur ajoutée.

      Là où certains pourraient se contenter de partager quelques photos de voyage et des légendes succinctes sur les réseaux sociaux, le blog “TourduMondiste” nous offre bien plus que ça ! En plus de leur newsletter, leurs guides de voyage sont riches en informations, et leurs conseils sont pratiques et bien recherchés, aidant les voyageurs à planifier leur aventure avec soin. ✈️

      En mettant l’accent sur la qualité et l’authenticité plutôt que sur la quantité de contenu, le blog d’aventures a su créer un lien solide avec ses lecteurs, en attirant chaque mois plus de 200 000 visiteurs !

      Prêt.e.s à adopter la tendance Slow Content ?

      L’équipe aurorae est spécialisée dans la création de contenu optimisé pour les moteurs de recherche !

      Elodie Santos - Rédactrice web

      Ancienne rédactrice freelance pour des médias Tech comme Presse-citron ou 01.net, Elodie a rejoint aurorae pour se consacrer à la production d’articles sur l’énergie et la rénovation côté clients. Elle met également ses compétences en marketing digital au service du blog de l'agence.

      Découvrir plus d’articles

      Tout savoir sur la tendance User Generated Content (UGC)

      Tout savoir sur la tendance User Generated Content (UGC)

      L'UGC, qu'est-ce que c'est ? Vous ne vous en doutez peut-être pas, mais vous connaissez déjà très bien l’UGC, et peut-être même avez-vous déjà participé à cette tendance. Le User Generated Content se traduit en français par “Contenu Généré par l’Utilisateur”. Comme...

      read more
      Comment utiliser Pinterest pour booster votre SEO ?

      Comment utiliser Pinterest pour booster votre SEO ?

      Pinterest : comment faire du SEO sur ce réseau ? Vous cherchez comment tirer parti des réseaux sociaux pour améliorer votre référencement naturel ? Pinterest est plus qu’un simple réseau social où l’on partage des photos. Avec plus de 470 millions de personnes actives...

      read more
      Quelle est la différence entre Twitter VS Threads ?

      Quelle est la différence entre Twitter VS Threads ?

      Notre expérience avec Threads Jeudi 14 décembre 2023, Threads ouvrait officiellement ses portes en France. Une première vague d’internautes avait réussi à se créer un compte cet été à l’aide d’un VPN. Mais le vrai lancement a eu lieu la semaine dernière. Et il a...

      read more